CONSEILS SANTE ETUDIANTE

Vendredi 14 Janvier 2022

Conseils santé étudiante


Si vous êtes étudiants, et que vous êtes perdus sur tout ce qui est frais médicaux, cet article est fait pour vous. 

Comme vous le savez, les frais de santé peuvent creuser un vrai trou dans un budget étudiant. Heureusement, le système de prise en charge en France est bien développé, mais il y a tout de même deux ou trois choses à savoir pour être bien couvert !


Le premier organisme à connaître est l'Assurance Maladie. En tant qu’étudiant, vous êtes automatiquement pris en charge pour vos frais de santé, vous dépendez de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de votre lieu de résidence. (pensez à faire le changement si vous déménagez pour vos études !)


Pour être correctement prise en charge par celle-ci, il faut se créer un espace sur ameli.fr, c’est le site de l'Assurance Maladie qui vous permet de suivre tous les services de santé. Vous pouvez y trouver tous vos remboursements de soins, gérer vos informations personnelles, commander votre Carte Vitale en cas de perte ou de vol, etc.

Après avoir créé votre compte Ameli, renseignez ou mettez à jour toutes vos informations : adresse, RIB, médecin traitant. Il est important de transmettre votre RIB, sans ça, pas de remboursement. 


L’assurance maladie a accès aux informations sur les frais médicaux que vous payez grâce à la télétransmission de la carte vitale. Alors pensez à mettre à jour votre Carte Vitale dans une pharmacie ou alors dans votre caisse d’assurance maladie, une fois par an et à chaque changement de situation, cela permet d'actualiser les données et de continuer d’être pris en charge normalement, autrement, la télétransmission des données peut ne plus fonctionner, et vous ne serez donc plus remboursés automatiquement.  


Ensuite, il faut savoir que l'Assurance Maladie vous rembourse à 70% vos frais de santé, pour être remboursé à 100%, vous devez souscrire à une complémentaire santé facultative, une Mutuelle, qui prendra en charge les 30% restants. 

A savoir que si votre budget ne vous permet pas de souscrire à cette complémentaire santé, des aides existent. Vous pouvez choisir la mutuelle qui vous convient le mieux, sachant qu’il y en a spécialement pour les étudiants avec des plus petits tarifs comme la LMDE, la Smeno, la Smerra ou encore Heyme. 


Dans l’idéal, si vous le pouvez, restez sur la mutuelle de vos parents, cela ne vous fera aucuns frais supplémentaires. En tant qu’étudiant, en général, vous avez le droit de rester sur la mutuelle de vos parents, donc ça reste le plus simple et économique. Et vous êtes en alternance, vous pouvez souscrire à la mutuelle de l’entreprise, celle-ci prendra au minimum la moitié en charge. (et l’autre moitié est directement prélevé sur ton salaire chaque mois)


Les remboursements se font après selon le contrat choisi, avec les options intégré dedans, donc renseigne toi lors de ton choix selon tes priorités (est ce que tu portes des lunettes, as tu besoins de frais dentaire lourds, etc) car tout ça va influencer ton choix de mutuelle pour avoir la couverture qui te correspond le mieux ! 


Par ailleurs, de nombreuses villes possèdent désormais un service de santé universitaire qui est en lien avec un bureau d'aide psychologique universitaire, qui permet d’accéder gratuitement à des consultations de psychothérapie et de psychiatrie. 

Toutes les démarches faites par les étudiants à ce sujet sont confidentielles et les consultations sont prises en charge à 100% par la sécurité sociale. 

Sur votre campus universitaire, il est aussi possible de demander conseil à des professionnels et de bénéficier de consultations gratuitement. Vous avez donc des consultations de premier niveau à votre disposition pour les situations suivantes : 


  • Voir un médecin
  • Arrêter de fumer 
  • Parler de problème d’alcool et de drogue
  • Parler de déprime, coup de mou 
  • Dépistage de MST
  • Psychologie


La plupart de ces services universitaires ont aussi des centres de santé médicaux, dentaires et infirmiers. Ces centres de santé vous permettent de bénéficier de consultation médicale avec délivrance d’ordonnance. Le tiers payant y est pratiqué (l'assurance maladie paye directement le praticien) et vous n’avez pas à avancer la part de la sécurité sociale, votre consultation sera donc prise à 70% et le reste par votre complémentaire santé, si vous en avez une !


En espérant que ça vous aide à y voir plus clair, et que vous restez tous en super santé ! 

Si vous voulez des informations sur d’autres aides étudiantes, vous pouvez aller voir notre article sur les aides au financement des études


Titre ici