DANS QUEL TYPE D'ORGANISME TRAVAILLER ?

Vendredi 11 février 2022

Dans quel type d'organisme travailler ?


Quand on se lance dans le monde du travail et que l’on cherche ses premiers stages ou sa première alternance, c’est assez difficile de se faire une idée de l’environnement qui nous plairait le mieux.


En fonction de ton secteur d’études, plusieurs options s’offrent à toi :

  • Les institutions publiques
  • Les associations
  • Les entreprises privées, types grands groupes
  • Les start-ups


La première question à te poser est donc celle du type d’organisme qui te conviendrait le mieux, car les différences peuvent être vraiment notables.


Les institutions publiques


Les organismes publics sont généralement des environnements assez sérieux, avec des processus internes bien établis qu’il faut suivre consciencieusement. On peut donc avoir l’impression que les projets avancent moins vite, car ils doivent être validés en amont par plusieurs acteurs. Par ailleurs, les acteurs publics bénéficient de relations intéressantes, et ça peut être un nom intéressant sur votre CV par la suite !


Les associations


Les associations sont des organisations à but non lucratif, dont le fonctionnement diffère donc forcément des entreprises, dont le but reste de faire du profit.

Si vous êtes engagés pour une cause qui vous tient particulièrement à cœur, vous pouvez chercher une association qui œuvre dans ce secteur pour participer à faire avancer leurs projets. Nul doute que vous trouverez du sens dans ce que vous ferez, mais il faut garder en tête que les associations restent des organismes avec des process de validation, et que toutes les initiatives mettent du temps à se mettre en place, comme tout, il faut donc accepter que faire bouger les choses va prendre du temps aussi.

Par ailleurs, les budgets sont plus ou moins importants en fonction des associations, dans certains cas, vous pouvez aussi vous heurter aux limites techniques et financières de l’association qui empêche de porter certains projets à bien.


Les entreprises privées (types grands groupes)


Les grandes entreprises (plus de 250 salariés) sont nombreuses, et on ne peut pas vraiment faire de généralité, mais il est assez vrai que plus l’entreprise est grande, plus les choses mettent du temps à se mettre en place, puisqu’il y a plus d’acteurs impliqués.

C’est aussi parfois plus difficile de trouver sa place dans une grosse entreprise, avec tout un tas de départements, et tous les collègues qui se connaissent déjà entre eux. Généralement, les relations entre collègues sont plus distantes, et professionnelles.

Pour les stages, et les alternances, notamment, vous aurez généralement moins de responsabilités que dans une petite structure, puisque vous êtes plutôt là pour aider quelqu’un qui est en poste et qui a de l’expérience, davantage que pour avoir un poste en autonomie. Cela peut plaire à certains qui ont envie d’être encadrés, et déplaire à d’autres qui aiment avoir des libertés dans leur travail.

Par ailleurs, c’est vrai qu’un grand nom sur ton CV d’une entreprise renommée dans ton secteur, ça peut ouvrir d’autres portes pour la suite de ta vie professionnelle, mais ce n’est jamais une finalité en soi !


Les petites entreprises privées (start-up)


À nouveau, on ne peut pas vraiment faire de généralité puisque cela dépend beaucoup de chaque start-up, et notamment de son niveau d’avancement. Si la start-up est en post-levée de fond, ce n’est pas pareil que si elle se lance et se structure tout juste.

La taille de l’équipe et la maturité du projet peuvent beaucoup varier. Mais globalement, l’ambiance en start-up est beaucoup plus flexible, notamment parce que les équipes sont plus petites, et que l’univers des start-ups s’inspire pas mal du management à l’américaine, basé sur beaucoup plus de proximité et une ambiance plus décontractée.

En revanche, comme une start-up est toujours en quête de croissance, les charges horaires peuvent être plus exigeantes, mais tout dépend de la structure !



Aucune de ces catégories n’est parfaite, et cela dépend de chaque structure évidemment, mais on retrouve certains schémas communs en règle général. Il faut donc vous questionner sur votre vision du monde du travail et sur l’environnement dans lequel vous avez envie d’évoluer, car au-delà du secteur d’activité, l’ambiance générale au travail influence beaucoup votre épanouissement professionnel. Il faut trouver le bon mood qui vous correspond, surtout si vous êtes en fin d’études et que vous préparez votre insertion pro post-diplôme.


Autrement, ça peut être intéressant de tester différents univers pour voir pour de vrai lequel vous convient le mieux, c’est bien pendant vos études qu’il faut faire ce genre de tests !


Si vous êtes justement en recherche de stage, d’une alternance pour l’année prochaine, ou même de votre 1er CDI, nous venons tout juste de lancer une nouvelle fonctionnalité sur Way intitulée : Offres d’emploi. Comme son nom l’indique, elle vous permet d’avoir accès à tout un tas d’offres d’emploi d’entreprises qui cherchent vraiment des novices. On te laisse jeter un œil si ça t'intéresse, et n’hésite pas à nous donner ton avis sur tout ça en DM insta (@wayorientaiton) !

Titre ici