DOCTORAT EN DROIT : EN VRAI

Jeudi 2 décembre 2021

Doctorant en droit 


Dans cette nouvelle série de vidéo, c’est Benoît, doctorant à l’Institut de criminologie et de droit pénal de Paris II Panthéon-Assas qui nous raconte son parcours.

En parallèle à son doctorat, il est aussi juriste au CRIAVS d’Ile de France et également membre du Comité d'éthique des hôpitaux de Saint Maurice !


Si tu veux savoir comment il a fait pour en arriver là, on t’invite à lire la suite et bien sûr, à regarder la vidéo ! 


Après son bac ES, Benoît est rentré à l’université Paris II Panthéon-Assas, pour y faire l’ensemble de sa cursus en droit. Il y est toujours et est aujourd'hui en train de préparer sa thèse en droit pénal pour finaliser son doctorat.

Le Doctorat est, en France, le grade universitaire le plus élevé; avant on retrouve le Baccalauréat, la licence puis le Master. Le doctorat est attribué après trois années de recherche et une soutenance de thèse portant sur les recherches réalisées durant ses années. 


Benoît a commencé à avoir cette appétence pour le droit lors de ses cours d’SES (Sciences Economique et Sociales) où la partie juridique l'a beaucoup intéressé, il s'est donc tourné vers le droit pénal, puisqu'il trouvait intéressant le fait de devoir comprendre le positionnement de la personne mise en cause, et de la victime à la fois. 


Il nous raconte que durant les premières années de la licence, les matières sont assez larges et reprennent les bases, il y a par exemple du droit constitutionnel qui permet de comprendre comment est fait le droit en France, il y a aussi le droit civil pour comprendre comment fonctionne la société en général puis le droit administratif, le droit des finances publiques, le droit fiscal, etc.

Globalement, on étudie tous les droits qui régissent notre société afin de voir comment l’Etat et la justice française fonctionnent. On retrouve aussi le droit pénal, matière qui intéressait le plus Benoît, avec la criminologie et le droit processuel, qui représente le droit de toutes les procédures et aussi les droits fondamentaux


La licence permet donc de voir les différents types de droits qui existent pour mieux comprendre notre système juridique et pour pouvoir se spécialiser plus facilement par la suite.


Durant la licence ou le master, il est important d’aller feuilleter des ouvrages, d’aller un peu  plus loin que les cours, ça va vous permettre d'accroître votre culture en droit et surtout d’avoir une autre vision que vos cours. Il est aussi intéressant de sortir de l'université, c’est-à-dire d’aller au théâtre, d'aller dans des tribunaux pour s’informer et pour comprendre et savoir dans quel monde on vit afin de comprendre au mieux comment le droit peut évoluer et s’adapter à la société. Au fur et à mesure des années, il y a de moins en moins de cours et ils sont de plus en plus spécifique, il est nécessaire d’aller en bibliothèque, de se plonger dans les manuels. 


Pour ce qui est d'un doctorat, cela dépendra du “contrat” : 

  • le contrat doctorat avec des TD à assurer, où là, ils devront réaliser leur thèse et aussi préparer leur TD.
  • Le contrat Cifre, c’est une convention qui fait qu'en parallèle de la thèse, il travaille dans une structure, c’est ce qu’a choisi Benoît !


 Au niveau de l’insertion professionnelle, il y a un premier stage en 3ème année de licence, mais il est vivement conseillé d’en faire plutôt, et ensuite il y a le stage de Master 1 et le stage de fin d'études (Master 2). 

Benoît a donc fait son stage de licence dans un cabinet d’avocat puis en juridiction au parquet de Bobigny durant son Master.

Après son master, il a eu l’opportunité de passer deux ans à la présidence du tribunal de grande instance de Paris et à la présidence du tribunal d’instance de Paris. Aujourd’hui il est juriste au CRIAVS en parallèle de la rédaction de sa thèse.  


Avec beaucoup de travail et de motivation, il est donc possible d’avoir de belles opportunités. Si le parcours de Benoît t’as plus ou que les études de droit t'intéressent, on te laisse aller voir les autres vidéos de Benoît ou alors les autres articles ou vidéos sur le droit


Titre ici