LA PSYCHOMOTRICITE : EN VRAI

Vendredi 23 juillet 2021

La psychomotricité : en vrai ?


 Aujourd’hui, dans cette vidéo, c’est Marissa qui nous présente son parcours en psychomotricité.

Après avoir fait un bac S au lycée, Marissa a tenter plusieurs filières ! Entre chimie, animatrice, psychologie … Son parcours n’a pas été de tout repos. Après s'être inscrite en prépa, elle rentre en école de psychomotricité. Elle nous explique donc en quoi consiste ses études, si ça t'intéresse, lis la suite ! 

 

 Au lycée, Marissa a passé un bac S et s'est ensuite dirigée vers une  licence de chimie à Paris Diderot, mais après quelques mois elle a décidé d'arrêter, ce parcours ne lui correspondait pas.

En attendant, elle a donc travaillé en tant qu'animatrice et nounou, puis elle est retournée sur les bancs de la fac pour faire des sciences sociales, mais là encore ça ne lui a pas plus…

Après beaucoup de recherches, elle s'est tournée vers la  psychomotricité un parcours peu connu mais passionnant. Voulant aider les autres, elle s’est renseigné sur les métiers du médicale, mais la médecine ne l'intéressant pas, elle s’est tournée vers un parcours paramédical : la psychomotricité


 Avant tout, qu’est ce qu'un psychomotricien  ?

C’est un professionnel de santé, paramédicale, qui s’occupe de la rééducation, de la prévention des personnes ayant des difficultés sur le plan moteur, comportemental, relationnel ou émotionnel. Cela concerne toutes les catégories de personnes, les enfants, les adolescents et les adultes.

Le professionnel va donc intervenir sur les fonctions motrices mais aussi mentales. 

C'est une filière où l’on est utile à autrui, qui fait un lien entre le médical et le social. 


 Aujourd’hui pour rentrer en psychomotricité, il suffit de s’inscrire sur parcoursup, il y a quelques années, les écoles recrutaient sur concours, que les étudiants passaient après une prépa. 


L'avantage de cette filière, c’est que ça reste très large, on travaille avec des enfants, des séniors, des adolescents, tout âges. On peut aussi travailler dans plusieurs types de structures comme des hôpitaux, en services de rééducation, dans le handicap, dans des Ehpads, chacun y trouve son compte. C’est un cursus où l’on rencontre beaucoup de gens que ce soit le personnel médical ou alors les patients et avec eux il est possible de faire plein de choses différentes : du théâtre, de la natation, des arts martiaux, des arts plastiques, de la relaxation, le tout, c’est s’adapter aux patients


 Dans le cadre de cette formation, il y a donc beaucoup de matières différentes, on retrouve des matières plus théoriques comme l'anatomie, de la psychologie, tout ce qui touche aux différentes pathologies/maladies. Mais aussi un côté plus pratique, comme celui du jeu dramatique, de la conscience corporel, etc. 


Et en ce qui concerne l’insertion professionnelle, lors de la formation, il y a des stages à réaliser toutes les années du cursus, en 1ère, en 2ème et en 3ème année. Ce sont des stages qui se déroulent sur toute l’année, en 1ère année, ce sont des stages de 1 à 2 semaines durant l’année. Et de la 2ème à la 3ème année les étudiants sont 1 puis 2 jours sur le terrain par semaine sur toute l’année, ce qui permet d’avoir un réel suivi des patients sur une année entière. 


 Ce qu'on retiendra du parcours de Marissa, c'est que ce n'est pas grave de se tromper de voie et de formation.

Rechercher des choses qui vous passionnent et le  domaine dans lequel vous souhaitez évoluer prend du temps !

La psychomotricité est un parcours peu connu mais passionnant, c’est un bon mélange entre l’aide médicale et le social.


 Si cela t’as intéressé, n'hésitez pas à regarder la vidéo et d’aller voir les prochaines vidéos de Marisa pour en apprendre encore plus !

Titre ici