LES ETUDES DE DROIT : EN VRAI

Jeudi 7 octobre 2021

Les Etudes de Droit


Dans cette vidéo, Assouan nous parle de son parcours dans le droit. Après avoir passé 2 ans dans un BTS qui ne lui plaisait pas, il finit par se réorienter dans le droit. Bien que ces études sont réputées difficiles et complexes car le fonctionnement de la fac n’est pas le plus adéquat pour l'études du droit . Il nous parle donc de son expérience jusqu'à son travail post-étude


Après son bac, Assouan est parti en BTS comptabilité et gestion des organisations pendant 2 ans, mais à part les cours de droit, ce cursus ne l’intéressait pas vraiment. Après s’être renseigné sur les différents cursus qui existaient, il s'est dit qu'il pouvait toujours tenté d'approfondir la seule matière qui lui avait plu et s'est donc dirigé vers une fac de droit afin de mieux découvrir cet univers.

Il a fait une licence de droit privé puis un Master 1 en droit des affaires et un Master 2 en droit économique.

Il explique que la fac est l’un des types d'études les plus compliqués à suivre car le temps passé en cours n’est pas très élevé, les étudiants sont en totale autonomie et sont livrés à eux même.

Il y a deux examens terminaux qui prennent la forme de partiels, les étudiants qui ne sont pas réguliers peuvent vite se retrouver submergés par le fonctionnement et par la charge de travail à fournir seul. C’est d'ailleurs ce fonctionnement qui effraie certains étudiants, qui préfèrent un parcours avec plus de suivi.


Le fait que les journées de cours ne soient pas très longues, car il y a peu de cours en fac de droit, permet aux étudiants de travailler sur leur temps libre et donc d’avancer et de réviser leur cours, en allant à la Bibliothèque Universitaire par exemple, ce temps libre est donc le meilleur moyen de se préparer aux différents examens et d'acquérir au mieux des compétences. Mais le fait est qu'il appartient à chacun de choisir ce qu’il fait de ce temps libre, raison pour laquelle la fac demande beaucoup de rigueur et d’autonomie. 


Au niveau de l’insertion professionnelle, la fac de droit n’est pas la plus riche en expérience pro. Durant la licence, les 3 premières années, il y a aucun stage ni possibilité d’alternance. Il n'y a pas de période prévue pour les stages, mais il est tout de même possible d'en faire sur le temps personnel, durant les vacances par exemple. Le seul stage du cursus obligatoire est le stage de fin d’étude lors de la deuxième année de master.  


Pour l’insertion post-études, cela dépend beaucoup des masters mais aussi des professeurs et de la zone géographique. Assouan a eu la chance d'être recruté par un chasseur de têtes sur LinkedIn, ce qui a abouti à l’obtention de son stage de master 2. Son Master en droit économique lui a permis d’avoir un enseignement plus poussé notamment en droit financier et à l'économie, et a rendu son profil plus attractif pour les sociétés . Après son stage, la société lui a proposé de rester en CDI. Le stage terminal est donc une super opportunité pour les étudiants pour faciliter l’insertion pro post-diplôme.


Assouan nous dit que le droit est avant tout une passion, mais qu’il ne faut pas se focaliser sur le discours de qui que ce soit, car en réalité, chacun vit son parcours universitaire à sa façon. La meilleure chose pour vous est donc de tester, de tâtonner, d’essayer, de se renseigner sur ce qui se fait, sur les débouchés, les différents parcours qui existent pour arriver à la même finalité. Il n’existe pas qu’une seule voie mais plusieurs pour arriver au même but. C’est donc surtout important de trouver le parcours qui vous correspond le mieux.


Le message d’Assouan qu’il faut retenir est qu’une année n’est jamais perdue et qu’elle vous servira pour la suite de votre parcours, le BTS qu’il a choisi après le bac ne lui a peut-être pas plu, mais cela lui a permis de découvrir le droit !


Pour plus de témoignages sur les études et les parcours de droit, voici quelques articles et interviews à ce sujet !

Titre ici