PRESIDENTIELLE 2022 : L'ECOLOGIE SELON LES CANDIDATS

Vendredi 25 février 2022

Les propositions des candidats aux présidentielles en matière d’écologie.


A l’approche des présidentielles, seuls Valérie Pécresse, Emmanuelle Macron, Anne Hidalgo, Fabien Roussel, Yannick Jadot, Jean Lassalle et Nathalie Arthaud ont récolté les 500 parrainages d’élus nécessaires pour être officiellement candidat

Les autres, ont jusqu’à début mars pour collecter les signatures manquantes et ainsi officialiser leur candidature.


Dans cet article, on va donc faire le point sur certaines des propositions des différents candidats en matière d’écologie

La situation climatique est alarmante, et un enjeu important de ces nouvelles élections.

La température de la planète devrait augmenter de 1,5°C dès 2030, soit dix ans plus tôt que la précédente prévision du GIEC. 

Sans parler du niveau des océans et de l’impact sur la biodiversité de tous ces dérèglements.


Alors quelles mesures proposent chacun des candidats pour répondre à cette urgence climatique


1- Le nucléaire :


Le parc nucléaire français compte actuellement 56 réacteurs nucléaires.

Aujourd’hui, il constitue 77% de la production énergétique française contre seulement 20% d’énergies renouvelables. (Notre système électrique est donc à 97% bas-carbone)


Les candidats favorables au nucléaire, estiment qu’il possède l’avantage de ne pas rejeter de CO2 (mais de la vapeur d’eau), en plus d’être disponible en permanence, et peu coûteux. 

  • Eric Zemmour propose d’investir dans 14 nouveaux réacteurs nucléaires d’ici 2050 et de prolonger les actuels de 60 ans.
  • Marine Le Pen souhaite construire 6 nouveaux réacteurs nucléaires de 3ème génération et relancer le projet ASTRID de développement de réacteurs 4ème génération.
  • Nicolas Dupont Aignan, voudrait maintenir le nucléaire à 70% de la production d'électricité minimum


Ceux qui sont pour une sortie du nucléaire : 

  • Jean Lassalle souhaite une sortie du nucléaire, via le développement des énergies renouvelables (notamment solaires et marines) 
  • Jean Luc Mélenchon propose également de sortir du nucléaire en abandonnant les réacteurs nucléaires nouvelles générations.
  • Philippe Poutou voudrait fermer les réacteurs de plus de 30 ans et estime globalement qu’une sortie du nucléaire est nécessaire pour des raisons de sécurité. 


2- Les énergies renouvelables : 


L'énergie renouvelable est un type d’énergie qui provient de la nature, et qui se renouvelle en permanence, s’opposant ainsi aux énergies fossiles, riches en carbone, et très polluantes. 


Les propositions des candidats à ce sujet :

  • Eric Zemmour est contre les éoliennes et souhaite interdire tout nouveau projet d'éoliennes et geler les projets en cours. Selon le candidat, les éoliennes nuisent à la santé des habitants et à la beauté des paysages, sans compter que leur socle en béton ne sont pas renouvelables, et que leur coût est trop élevé par rapport à l’énergie qu’elles produisent. 
  • Marine Le Pen souhaite investir dans la Recherche et Développement de l’hydrogène, un élément chimique qui compose l’eau, et peut être utilisé en tant que source d’énergie propre. 
  • Nicolas Dupont-Aignan voudrait remplacer le pétrole et le gaz (énergies fossiles) par des énergies décarbonées comme le biogaz, le bio-éthane, le chauffage géothermique, etc. De plus, les éoliennes sont selon lui trop peu rentables. 
  • Florian Philippot souhaite aussi arrêter la construction d'éoliennes sur tout le territoire. 
  • Jean Lassalle voudrait investir dans la recherche, notamment sur le stockage d’énergie solaire pour s’éloigner progressivement du nucléaire.
  • Jean Luc Mélenchon planifie le 100% d’énergie renouvelable d’ici 2050 dans la continuité des engagements pris par la France lors de l’accord de Paris pour le climat en 2016


3- L’isolation des habitations : 


Diminuer l’énergie que l’on dépense plutôt que de mettre en place des initiatives pour en produire plus est une autre façon d’aborder le problème, et plusieurs candidats optent pour cette option (entre autres), partant du principe que l’énergie la plus verte, est celle qu’on ne consomme pas. 


  • Marine Le Pen voudrait prioriser l’isolation de l’habitat en accordant plus de budget de l’Etat à l’isolation des bâtiments, dans la même logique que le Plan de Rénovation Energétique de l’Habitat actuellement en place. 
  • Emmanuel Macron souhaite rénover 1 million de logements mal isolées


4- Les transports : 


Les différents moyens de transports sont aujourd’hui responsables de 29% des émissions de gaz à effet de serre en France, faisant de lui le secteur le plus polluants, et de très loin. 


Les propositions des candidats pour réduire cette pollution : 

  • Nicolas Dupont-Aignan propose de remplacer les 10 millions de véhicules énergivores en 10 ans, en accompagnant les français pour lors de leur changement de voitures. 
  • Valérie Pécresse propose d’interdire la vente de véhicule neuf qui ne fonctionnent qu’aux énergies fossiles d’ici 2035 
  • Christiane Taubira propose de doubler le bonus écologique pour les véhicules propres et de l’octroyer sous conditions de ressources. 
  • Eric Zemmour quant à lui souhaite supprimer les zones à faible émission et les vignettes Crit’Air. Les Zones à faible émission créées en 2019 ont pour but de protéger les habitants dans les zones où la pollution est importante en autorisant uniquement les véhicules les moins polluants (selon leur certificat Crit’Air) à circuler. Le candidat estime que cela discrimine ceux qui ne peuvent pas changer de voiture. 


5- Bien-être animalier et agriculture : 


La faune et la flore sont particulièrement impactées par l'urgence climatique actuelle qui pousse à l’extinction de certaines espèces. Or notre biodiversité repose sur un équilibre entre les espèces, qui est largement menacé par la situation climatique


  • Florian Philippot voudrait interdire la chasse à courre qui consiste à poursuivre avec une meute de chien un animal sauvage jusqu’à épuisement, avant de mettre à mort l’animal à la dague. 
  • Nathalie Arthaud voudrait interdire la chasse à courre également.
  • Anne Hidalgo souhaite promouvoir l’agroécologie, qui favorise le bien-être animal. 
  • Yannick Jadot souhaite en finir avec l’élevage industriel intensif d’ici à 2025 en commençant par l'interdiction de l’élevage en cage. 

Le candidat souhaite également interdire le glyphosate, et diviser par deux l’usage de pesticides et des engrais de synthèse sur 5 ans.

  • Emmanuel Macron souhaite également interdire le glyphosate (herbicide connus pour ces liens probables avec le développement de cancer et son impact environnemental)
  • Christiane Taubira propose de supprimer la TVA sur les produits issus de l'agriculture biologique
  • Jean Luc Mélenchon  propose aussi de bannir les pesticides et de lutter contre l'artificialisation des sols pour réduire leur pollution. 


6- Les propositions d’organisations environnementales : 


  • Emmanuel Macron souhaite créer une Organisation Mondial de l’environnement qui aurait pour objectif la négociation d’un Pacte universel sur l’environnement. 
  • Valérie Pécresse voudrait de son côté créer une réserve écologique citoyenne : composée de membres d’associations de protection de l’environnement.
  • François Asselineau souhaite quant à lui organiser un référendum sur l’énergie afin d’avoir l’avis des français sur la politique énergétique.
  • Anne Hidalgo propose d’inscrire la protection de l’environnement dans la Constitution afin de sanctionner les atteintes à l'environnement. 
  • Philippe Poutou voudrait exproprier les groupes privés de l’énergie pour lutter contre les hausses arbitraires des prix de l’électricité ou du gaz. 
  • Christiane Taubira propose d’accélérer la transition écologique des entreprises françaises qui émettent une part significative des gaz à effet de serre. 
  • Nathalie Arthaud envisage de mettre en place un débat public sur la production des OGM pour que la population ait un mot à dire. 


7- Les relations internationales vis à vis des mesures écologiques :


L’urgence climatique n’étant pas une préoccupation française, mais bien mondiale, les relations internationales jouent un rôle important. 


  • Florian Philippot souhaite sortir des traités de libre échange (TAFTA et CETA) qui facilitent les partenariats économiques internationaux, car ils estiment que ceux-ci polluent beaucoup. 
  • François Asselineau voudrait taxer l’importation non respectueuse de nos normes écologiques de production.
  • Valérie Pécresse veut de son côté instaurer une taxe carbone aux frontières de l’UE : le but est d’imposer les normes environnementales européennes aux entreprises étrangères qui exportent au sein de l’UE. 



Voilà un peu pour les différents points et propositions des candidats en matière d’écologie

Ça fait beaucoup d'informations, mais j'espère que ce résumé t’aide à y voir plus clair !


On a aussi fait un article sur le positionnement de chaque candidat sur la crise sanitaire et la politique de vaccination si ça t’intéresse ! 

Titre ici