TROUVER UN STAGE

Vendredi 29 avril 2022

Avoir ses premières expériences professionnelles


Le mois de mai approche, et les partiels aussi pour beaucoup d’entre vous. Qui dit partiels, dit fin d’année, et qui dit fin d’année, dit stage ! Si tu as une période de stage obligatoire, ou que tu veux faire un stage optionnel, cet article est fait pour toi 👇


Avant toute chose, pour que tu comprennes mieux, il y a deux types de stages possibles :

  • Stage de - de 3 mois : non rémunéré.

Lorsque ton stage fait moins de 308h précisément, l’employeur n’est pas tenu de te rémunérer. Il peut tout à fait le faire quand même, mais il n’y est pas contraint d’un point de vue légal.

Les stages courts sont donc moins engageants pour l’entreprise.


  • Stage de + de 3 mois : rémunéré.

Passé 308h, l’employeur est tenu de rémunérer le stagiaire à auteur d’un minimum légal de 577€ par mois pour un temps plein de 35h.

De la même manière, l’employeur peut te rémunérer davantage, mais il n’y est pas forcé d’un point de vue légal.


Au tout début, l’expérience acquise est plus importante que le salaire en soit, puisque les compétences que tu développes te rapportent plus sur le long terme. Mais certains étudiants ont un loyer à payer, donc s’il te faut absolument un stage rémunéré, il vaut mieux miser sur des stages de 3 mois minimum pour être sûr qu’une rémunération sera prévue.


Ceci étant dit, parlons de comment trouver un stage !

Règle n°1 : Commence à chercher ton stage tôt


🕗 Le mieux est de t’y prendre quelques mois à l’avance, le temps de trouver une entreprise qui t’accepte et que la convention soit validée par l’université. Les conventions de stage mettent en moyenne 3 semaines à être validées par les écoles et les universités, et sans elles, tu ne peux pas commencer ton stage !


Pour la première étape : trouver une entreprise, c’est plus variable. Tu peux trouver rapidement, comme avoir plus de mal, ça dépend de ton secteur, et de la qualité de tes candidatures. Prévois 2 mois de recherches environ si tu veux être large.

Ça te permettra d’avoir le choix parmi toutes les offres de stage, et de trouver celle qui te correspond et te plaît vraiment, pour ne pas accepter n’importe quel stage à la dernière minute, ou pire encore ne pas en trouver.


🧑‍💻 Bien sûr, avant de trouver ton stage idéal, il faut donc le rechercher. On te conseille 10 sites et applications : Linkedin, JobTeaser, Indeed, Studyrama, La Relève, Student Job, KelJob, Stage.fr, ou Monster et bien sûr Way. Tu trouveras sur Way des offres de stage, mais aussi d’alternance, et par la suite tu pourras aussi trouver ton 1er CDI. Ce sont des offres d’entreprises qui cherchent vraiment des jeunes et ne vont pas attendre de toi d’avoir déjà 4 ans d’expérience.

Tu peux aussi faire des candidatures spontanées, c’est-à-dire postuler auprès d’entreprises qui n’ont pas mis en ligne d’offres de stage, et montrer que tu serais un réel atout pour l’entreprise. Notamment si t’as une entreprise de rêve en tête !


Règle n°2 : Adapte ton CV à ta candidature


Une entreprise propose une offre de stage ou d’emploi pour un poste spécifique, donc adapte ton CV au profil qu’il recherche.


📄 Tout d’abord, dans ton CV, n’hésite pas à détailler ton parcours, ce que tu apprends durant tes études en dessous du nom de ta formation, si tu n’as pas encore d’expérience pro. Souvent, on a tendance à mettre uniquement le nom de la formation comme « licence économie et gestion », en réalité dans cette formation, tu apprends beaucoup plus de choses que le nom ne le laisse sous-entendre. Alors n’hésite pas à mettre les compétences acquises importantes. Et selon l’offre et le profil recherché, trie-les et mets l’accent sur certaines compétences qui seront davantage utiles dans le cadre de ce stage. Si tu as déjà des expériences pros, fais-le plutôt pour elles que pour ta formation, mais si tu n’en as pas encore, c’est un bon moyen de montrer que tu sais quand même déjà faire des choses !


Si tu sais pas du tout comment faire ton CV, n’hésite pas à lire notre article sur comment faire un bon CV !


Règle n°3 : Fais une vraie lettre de motivation


📝 Lorsque tu n’as pas encore tellement d’expériences à valoriser, la lettre de motivation peut vraiment faire la différence. La raison est simple : le recruteur te recrute sur tes compétences humaines plus que techniques, et rien de mieux qu’une lettre de motivation pour les mettre en lumière.

💪 Une bonne lettre de motivation est une lettre personnalisée à l’entreprise, qui montre ta motivation pour entrer dans cette boîte précisément. Mais c’est également important de montrer en quoi tu serais un bon élément pour eux, au-delà de ce que l'entreprise apporterait.

Donne envie au recruteur de te rencontrer en montrant que tu connais l’entreprise où tu postules, et que non seulement, tu veux vraiment l’intégrer, mais qu’en plus, tu serais un vrai plus dans leur équipe.

Si pour ça aussi tu as un peu de mal à visualiser ce que tu peux mettre dans ta lettre, lis notre article sur comment faire une lettre de motivation.


Règle n°4 : Demande de l’aide à ton réseau


Si tu en as marre d’éplucher les offres de stages, ou de démarcher les entreprises une à une, il y a une autre possibilité :

👔 Tu peux faire appel au réseau professionnel de ton école ou de ton université. Par exemple, certaines facs sont partenaires d’entreprises, et proposent en priorité des stages aux étudiants de la fac en question. Tu peux aussi demander à tes profs, si tu as de bons rapports avec eux, car ils ont aussi un réseau qui pourrait également aider. Il existe aussi un réseau d’anciens étudiants de ton université ou école que tu peux contacter !

👥 Fais aussi appel à ton réseau personnel, en demandant de l’aide à ton entourage proche (la famille, les amis, les proches), ou aux connaissances interposées. Parle-leur précisément de ce que tu recherches, de ce tu aimerais faire, du secteur, de l'entreprise qui t'intéresse.

Le bouche-à-oreille peut s’avérer être super efficace !

📱 On te conseille aussi de rechercher un stage sur les réseaux sociaux : tu peux trouver des offres sur les pages Facebook et comptes Twitter des entreprises, et parfois même sur TikTok et Instagram !


Règle n°5 : Laisse les portes ouvertes à d’autres secteurs


💡 Si tu n’arrêtes pas d’envoyer ta candidature de stage, et que tu n’as jamais de réponse, ne désespère pas ! Peut-être que tu te focalises trop sur un secteur, il est important d’avoir un plan B. Élargis le champ et ouvre les portes à d’autres domaines. Tu pourras ainsi développer des compétences dans un autre secteur que celui qui t'intéresse en priorité, qui seront tout de même utiles pour ce que tu veux faire par la suite. Et qui sait, ce sera peut-être une bonne découverte ! On ne connaît jamais vraiment un secteur avant d’y avoir bossé ! 😉


Règle n°6 : Prépare ton entretien


Si tu as finalement réussi à décrocher un ou plusieurs entretiens, le plus dur est passé ! Il ne te reste plus qu’à convaincre le recruteur que c’est toi le meilleur profil pour le poste.

🗣 Entraîne-toi devant tes proches en faisant une mise en situation, pour être prêt le jour J. Relis bien ton CV avant l’entretien, pour pouvoir l'exploiter, et renseigne-toi sur l’entreprise. Tu dois apprendre à te présenter en quelques phrases, avoir en tête 3 qualités et 3 défauts, expliquer ton intérêt pour l’entreprise, parler de tes centres d’intérêt, de tes compétences, de tes expériences, de ta formation, et réfléchir à ton projet et avenir professionnel.

😄 N’oublie pas aussi d’être bien habillé(e), souriant(e) et poli(e), et en avance de 5-10 minutes, ça compte beaucoup pour une première impression ! Pour ne pas stresser concentre-toi bien sur ta respiration, et essaye de relativiser : toute ta carrière ne se joue pas sur un entretien !

Si tu veux plus de conseils sur comment réussit ton entretien d’embauche, n’hésite pas à lire notre article à ce sujet !

Voilà tous nos conseils ! En espérant que ça t’aidera à décrocher un stage cette année et à lancer ta carrière 🚀🚀

N’oublie pas que les premières expériences sont importantes pour affiner tes choix d’orientation, parfois on se fait une idée, d’un métier ou d’un milieu, qui est erronée, et on se rend compte sur le terrain que ce n’est pas ce qui nous correspondrait le mieux. C’est normal, et c’est sain ! Personne ne trouve du premier coup. Alors prends le temps de faire des stages et profites-en pour développer des compétences utiles pour la suite !

Titre ici